Nos 10 conseils pour remplir les salles loin de chez vous

Le 15 / 05 / 12

Et voilà, vous êtes devenu une star locale, déplaçant les foules à chacun de vos concerts à moins de 10 km de chez vous, et votre nom fait vibrer toutes les jeunes filles de votre ancien lycée. Il est temps pour vous et votre groupe d’aller conquérir le monde... en commençant par les villes de l’hexagone. Afin d’éviter le syndrome de la salle vide, voici quelques conseils qui vous permettront de préparer au mieux vos concerts loin de chez vous.

10 conseils pour remplir les salles loin de chez vous

1 - Privilégiez les villes dans lesquelles vous êtes attendus

C’est le plus logique des points, mais il est important de le rappeler. Il est possible qu’un organisateur fan de votre groupe brestois vous propose de venir jouer à Nice. C’est très flatteur, mais renseignez-vous sur l’attente du public concernant votre groupe dans cette ville : vous demande t-on fréquemment de venir jouer à Nice ?

N’hésitez pas à solliciter votre communauté de fans sur Facebook avant de répondre à cette offre de concert, car il en va du moral de votre groupe d’éviter de faire mille kilomètres pour jouer devant dix personnes... même si ces dix fans auront la joie et l’honneur d’assister à un concert exclusif.

2 - Ne jouez pas seul : l’union fait la force

Privilégiez au maximum les concerts à l’extérieur sur lesquels votre nom ne sera pas le seul attrait sur l’affiche. Créez des liens avec les groupes de votre scène, n’oubliez pas que la musique n’est pas du sport, il n’est pas intéressant d’être en compétition avec les autres groupes... à moins d’y voir un réel intérêt médiatique, mais attendez d’avoir la renommée de Slayer et Sepultura ou de Blur et Oasis avant de vous lancer dans le ninjutsu musical.

Créez des liens avec des groupes de renommée équivalente à la vôtre et proposez un plateau commun aux organisateurs. Les fans de votre groupe se sentiront d’autant plus motivés pour venir à votre concert si une autre formation dont ils sont fans est à l’affiche.

3 - Intéressez-vous aux groupes locaux

N’oubliez pas que si votre groupe fédère un public dans votre ville, il en est de même pour les groupes de la ville dans laquelle vous vous déplacez. Un bon contact avec le groupe de première partie, c’est un bon début pour toucher le public qui viendra le voir lui, plutôt que vous, lors de ce concert.

Bien vous entendre avec les groupes locaux, c’est vous assurer un point d’entrée pour mieux communiquer sur vos prochains concerts dans leurs villes, et pourquoi pas le début d’une belle histoire entre vous...

4 - Motivez l’organisateur en lui montrant que vous avez envie de jouer pour lui

Ce conseil peut sembler bizarre, car oui, bien sûr que vous avez envie de jouer, et si l’organisateur vous fait jouer, c’est qu’il est déjà motivé. Oui, mais non. Tout n’est pas si facile, disait Kool Shen, tout ne tient qu’à un coup de fil, ou un mail de relance pour savoir comment se passe la promo sur place.

L’idée n’est pas ici de harceler le promoteur, mais au cours des deux ou trois semaines précédant le concert, de faire un point avec lui sur l’état des pré-ventes, des invitations Facebook à l’événement, des retours de la promo sur place. Ce type de pratique est souvent très utile pour redonner un coup de boost à une promotion d’événement qui peut s’essouffler au moment même où les gens commencent à être réceptifs aux sollicitations concernant les semaines à venir.

5 - Ne jouez pas dans des salles trop grandes

Toujours dans la relation avec l’organisateur, faites lui comprendre que même si vous déplacez cinq cents personnes dans votre ville, il est probable que moins de deux cents vous connaîtront dans la sienne.

Ainsi, motivez le promoteur pour vous faire jouer dans une salle de cent personnes blindée avec trente personnes qui attendront à la porte, plutôt que dans une salle de huit-cents places à moitié vide. La réputation de votre groupe et de votre capacité à remplir les salles se joue ici...

6 - N’oubliez pas les canaux de promotion habituels

Partez du principe qu’en dehors de votre fief, personne ne vous connaît encore. N’attendez donc pas que le public local cherche par lui même la manière de s’occuper un vendredi soir et qu’il tombe par hasard sur votre événement.

Envoyez du matériel de promotion à l’organisateur : affiches, cd promos, stickers, goodies... Tout ce qui pourra l’aider à promouvoir sa soirée auprès des autochtones ! Prenez du temps pour contacter les radios locales en présentant votre groupe et essayez de faire parler de vous et de votre passage imminent dans la ville.

7 - Annoncez et relayez votre concert sur Facebook

Ça n’est un secret pour personne désormais, Facebook est un outil extrêmement puissant pour communiquer auprès de vos fans. Si l’organisateur tarde à créer une page événement pour votre concert dans sa ville, motivez-le, s’il tarde trop, créez l’événement vous- même, vous le nommerez administrateur plus tard. Servez-vous de vos contacts dans la ville et invitez les à partager et à y inviter leurs amis... Gardez en tête que cette page d’événement peut être le premier contact avec des gens qui ne vous connaissent pas encore, alors aidez-les à accéder à votre contenu le plus simplement du monde en postant vos clips, vos morceaux dans les commentaires de la page de l’événement.

8 - Soyez actifs sur les forums et les blogs locaux

Renseignez-vous sur ce qui se passe en dehors de Facebook. De nombreux sites, forums, blogs, webzines sont spécialisés dans la promotion d’événements locaux ou encore sur le relais d’infos de scènes particulières et disposent de communautés fidèles bien utiles. Epluchez donc le web pour savoir si de tels réseaux existent dans la ville où vous jouez, et communiquez ! Au pire, même si les visiteurs de ces sites ne sont pas motivés par l’événement, votre nom ne leur sera désormais plus inconnu...

9 - Créez du contenu pour la ville en question

« Hazebrouck, vous êtes notre public préféré », la phrase est bateau mais fait toujours plaisir, alors imaginez l’impact d’un contenu créé spécialement pour une ville. Champ libre donc pour ce contenu que vos fans pourront partager à leurs voisins en disant « T’as vu? Ils parlent de chez nous ! ». Clip, vidéo perso du chanteur, morceau dédié... tout est bon pour faire parler de votre groupe et le lier à la ville dans laquelle vous aller jouer.

10 - Faites un bon concert... et de bonnes ventes

Car pour ceux qui en douteraient, la meilleure promo du prochain concert dans cette ville, c’est celui que vous êtes en train de faire. D’ailleurs n’oubliez pas votre valise de merchandising, car si votre show est efficace, vous vendrez un maximum de CD, vinyles et t-shirts lors de ces concerts loin de chez vous, ce qui en plus de vous apporter une assise confortable en terme de trésorerie, permettra aux personnes que vous aurez convaincues par votre prestation de parler de votre groupe auprès de leurs amis.

Avec plus de 300 concerts à son actif dans toute l’Europe, FX Josset rêve toujours de devenir musicien, malheureusement pour lui, il n’est que batteur. Il noie donc régulièrement son désespoir dans l’écriture, pour être un jour considéré comme un écrivain. Malheureusement pour lui, il n’est que rédacteur de billets de blog.…

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés