Visuel de la semaine : Fat Supper

Le 02 / 01 / 10

Crise de la viande chevaline oblige, je frappe en plein dans l'actu cette semaine en décidant de mettre en avant le visuel hippique de l'album digisleeve de Fat Supper. Photo étonnante et collage, vous saurez tout sur la conception de l'univers visuel de ce disque.  Et en en plus, on vous fait gagner des CD en fin d'article !

 

 

Fat Supper a opté pour un format Digisleeve pour la version physique son album

 

Fat Supper c'est qui, c'est quoi ?

 

Fat Supper c’est la rencontre entre Pierre Marolleau, André Rubeillon, Yoann Buffeteau et Léo Prud’homme. Après 7 ans de concerts sous le nom Leo88man, 3 albums, et beaucoup d’investissement perso dans les péages et le pétrole, André et Leo ont voulu changer leur fusil d’épaule, mettant de côté les codes de la Folk lo-fi pour s’adonner au Rock (au sens large) sans limite de style, juste un groupe de Rock avec tout plein d’influences diverses et variées. On aime des groupes comme Pavement, Neu, La terre tremble !!!, Smog, Television, Pneu, Gablé, Wilco, certains morceaux de Cake ou de Eels et des milliers d autres !

Le line-up, c’est Leo qui joue de la guitare et chante, André de la guitare et de la basse, Pierre à la batterie et aux choeurs et le nouveau membre, Yoann qui joue de la batterie aussi, de la guitare et du clavier.

On a joué et on joue dans d’autres groupes aussi : Leo88man, Fordamage, Red, Mongotmery, My Name is Nobody, We only said, The Enchanted Wood, etc...

On sort cet album éponyme chez Les Disques Normals (Mermonte, Dad Rocks, Santa Cruz) et Kerviniou records (Tom Bodlin) et il est distribué par Differ-Ant et Believe depuis le 18 Février 2013, date officielle de sa sortie « physique » en digisleeve. On cherche à jouer le plus possible partout dans le monde, parce que les concerts c’est vraiment chouette (véridique !!!). Le groupe est booké par Les Tontons Tourneurs depuis 2012.

Gravity None - Fat Supper par Coxypy

 

C'est quoi la petite histoire du visuel de votre digisleeve ?

Le visuel, c’est Léo qui s’y est collé :

 

« Concernant l’artwork de l’album, je me souviens qu’on s’était interdit, à l’époque de Leo88man, d’utiliser le cheval comme visuel (trop utilisé dans la Folk music) alors quand je suis tombé sur cette photo, j’y ai vu comme un symbole et j’me suis dit que les symboles, graphiquement parlant, ça fait souvent des bonnes pochettes ! Porter un cheval empaillé sur son épaule comme un trophée de chasse que l’on ramène à la maison pour faire un bon repas, pour moi, ça voulait un peu dire : Fuck la Folk, on va la bouffer toute crue et on va chier du Rock maintenant !

On a suffisamment distillé cette folk musique si mal comprise en France pour avoir envie de passer à autre chose. Évidemment, ça collait aussi parfaitement avec l’idée de dénoncer la consommation de masse, la surenchère exponentielle que l’homme moderne chérit par dessus tout lorsqu’il s’agit de fermer les yeux sur ceux qui crèvent la dalle tout en bouffant des quantités astronomiques de merde industrielle dont la production à elle seule est responsable de la mort programmée de notre planète !!! Le genre de pensée qui me fait aimer la simplicité des textes de Neil Young depuis toujours !!!

Pareil pour l’intérieur du digisleeve, le couvert (fourchette/vinyl/fusil) c’est un collage photographique tout con mais qui me faisait penser à Roland Topor lorsqu’il donnait vie (littéralement) à des objets, comme pourrait l’être ce vinyle, posé à la place de l’assiette. Du genre, on va garder notre fusil à portée de main au cas où il bougerait encore (je pense à la scène du repas dans le film Eraserhead également…) Bref, quand ça me semble suffisamment absurde pour que chacun y trouve son compte, je m’arrête et je balance aux autres membres du groupe pour récolter leurs ressentis. Là, je crois qu’on s’est tous bien marré alors je ne suis pas allé plus loin. C’est comme notre musique, on cherche pas à en faire des tonnes… dès lors que ça nous plaît, on assume à 100% et on s’empresse de partager nos trouvailles sur scène avec le public. »

 

Plus d'infos sur le bandcamp : Les Disques Normals et le Facebook de Fat Supper

 

Bonus : Les Disques Normals offrent 1 Album de Fat Supper aux 5 plus rapides qui s'inscriront à la newsletter ci-dessous !

Concours terminé ! Les 5 gagnants ont été contactés par mail. Merci à tous !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés