Les gens qui signent « Musicalement »

Le 18 / 09 / 12

Enfin une prise de position engagée dans le monde de la musique.

Sur terre il y a deux types de personnes, il y a les pro- et les anti-, et moi voyez-vous je suis un anti-, sans doute à cause du style de musique que j'affectionne. Aujourd'hui, je sais que je risque de diviser l'audience car je ne vais pas y aller de main morte, oui aujourd'hui messieurs-dames, je dénonce. Si vous avez peur de la polémique, si les débats où tous les coups sont permis vous effraient, passez votre chemin.

Bon, ma couardise légendaire me forcera à ne pas citer de noms, mais de manière régulière, je reçois du courrier, électronique le plus souvent, dont la conclusion se retrouve vernie d'une formule de politesse modifiée avec un mauvais goût certain, à l'instar des jantes de la Golf GTI de mon cousin Jean-Jean.

En effet, en lieu et place d'un "cordialement" vraiment très cordial, ou d'un "amicalement" vraiment très professionnel, certains choisissent d'opter pour le très douteux :

« Musicalement »

Mais qu'est ce que ça veut dire ? Quel est donc le sens de cet adverbe placé en conclusion d'un échange épistolaire qui ne lui avait rien demandé jusqu'ici, et qui se voit désormais affublé d'une formule de politesse des plus intrigantes ?

Alors pour ceux qui en douteraient encore, voici la définition du mot selon Reverso :

musicalement adv.

1- conformément aux règles de la musique

2- mélodieusement

Alors étudions les quelques hypothèses pour qu'effectivement, l'emploi du terme « Musicalement » en signature soit justifié  :

1 : Le mail est à lire conformément aux règles de la musique

L'expéditeur m'a donc écrit un mail en utilisant des blanches pointés et en respectant des mesures en 12 /8 sur une portée en clé de sol. Bien, bien, c'est très sympa de sa part, et en plus, visuellement ça claque. Par contre mon solfège étant resté collé au fond de mon cartable entre un sandwich au beurre et ma flûte à bec, je n'ai absolument rien compris au corps de son mail. Dans le doute, je lui répondrai donc par un silence ad lib.

2 : Le mail est à lire de manière mélodieuse

Ce mail est un texte de la création de l'expéditeur à lire en musique, puisque c'est bien connu, nous vivons tous à l'intérieur d'une comédie musicale sans le savoir (un peu comme dans Matrix, mais avec Pascal Obispo et Kamel Ouali dans les rôles respectifs de l'architecte et du mérovingien). Alors là, ok, je suis d'accord pas de problème, je vais donc m'empresser de faire quelques vocalises avant de lire son mail, que j'ai évidemment commencé à lire par la formule de politesse pour être sûr qu'il faille bien le lire en chantant, comme aurait dit Michel Sardou.

Le seul problème, c'est que :

« Slt,
Tu peux checker le doc en PJ , et me faire un retour ASAP,
Musicalement,
Michel-Michel »

C'est quand même pas très chantant tout ça, le nombre de pieds n' est même pas défini et la césure est placée n'importe comment...

En voyant ça je me dis que c'est bien la peine de signer « Musicalement » si c'est pour proposer une structure digne de Dillinger Escape Plan. 

3 : l'auteur se dit que cette personnalisation est de bon ton dans le milieu musical.   

Cette hypothèse est la plus probable je l'avoue.

Donc, si je comprends bien, puisque le milieu de la musique est cool, tout le monde est cool, et donc le sens que l'on donne aux mots est cool, voire un peu secondaire. Bon d'accord, ça se tient tout ça.

Mais à ce qu'il paraît, et c'est mon cousin Jean-Jean qui me l'a dit, le milieu de la boucherie est cool aussi, alors ça veut dire que les bouchers signent « Viandement » ? Les maçons « mûrement » ? Les profs de maths « Carrément » ? Ça me paraît étonnant cette chose là tout de même.

Alors voilà, je pense avoir été clair sur la chose, je suis anti-musicalement lorsqu'il s'agit de formule de politesse. Et je crois que certains iraient même jusqu'à dire que je suis anti-politesse tout court, mais ça c'est un autre débat. 

Bloguement,
Votre dévoué

PS : et toi tu mets quoi en formule de politesse à tes mails ?

Avec plus de 300 concerts à son actif dans toute l’Europe, FX Josset rêve toujours de devenir musicien, malheureusement pour lui, il n’est que batteur. Il noie donc régulièrement son désespoir dans l’écriture, pour être un jour considéré comme un écrivain. Malheureusement pour lui, il n’est que rédacteur de billets de blog.…

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés