Le Marketing Musical pour les Nuls

Le 07 / 02 / 19

Mais non... t'es pas nul...

En tout cas, c'est pas nous qui l'avons dit ! C'est Guillaume de Marketing Musical. Héhé ! Guillaume aide les artistes et groupes de musique indépendants à trouver et fidéliser leurs fans grâce au Web pour à terme vivre de leur art. Il a bien aimé notre nouveau site et a voulu fêter avec nous sa sortie avec un article qui revient sur les grandes règles de la promotion musicale pour les groupes autoproduits et artistes DIY !

Bonne lecture !

--

J’ai une question à vous poser.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains musiciens hyper talentueux n'obtiennent pas le soutien et la reconnaissance qu'ils « méritent » ?

Alors que d'autres, apparemment bien moins « talentueux », obtiennent beaucoup plus de visibilité et d'opportunités ?

Bien qu'il existe une multitude de facteurs pouvant expliquer cela, l'une des pistes les plus probables réside dans la capacité d'un artiste (même peu « talentueux ») à gérer avec brio l’aspect marketing de sa carrière.

En somme, certains ont beau ne pas être les meilleurs dans leur domaine, ils savent probablement mieux que les autres comment se vendre et promouvoir leur projet.

À ce titre, le marketing musical est la pièce maîtresse que de trop nombreux musiciens omettent dans leur stratégie, par manque de connaissances ou à cause de préjugés négatifs à ce sujet : « trop dur », « trop cher », « trop chronophage », « trop impersonnel », « le talent suffit », etc.

Quel dommage pour eux !

C'est pourtant à cause de ça que beaucoup ne révèlent jamais leur plein potentiel et qu'ils sont obligés de lutter sans relâche pour faire vendre leur musique, obtenir des dates de concert et plus généralement faire avancer leur carrière musicale d'une manière significative.

La bonne nouvelle, cependant, c'est que si vous êtes prêt à vous mettre au travail, il est tout à fait possible d'apprendre en un temps record à marketer efficacement vos créations.

Mais pour cela, il est important que vous ayez déjà une idée précise de ce qu'est et de ce que n'est pas le marketing musical.

En effet, il y a beaucoup d'idées fausses qui circulent chez les musiciens à ce sujet. Le marketing musical, c’est quoi concrètement ? Pour moi c’est l’ensemble des stratégies et techniques servant à diffuser et rentabiliser le fruit d’un projet musical.

Mais c’est aussi et surtout les 5 points que vous trouverez ci-dessous et qui vous permettront de mieux définir ce qu’englobe le marketing efficace d’un projet musical en indé.

1. Une nécessité, mais pas (forcément) un supplice

En tant que musicien, formateur et coach qui discute avec des artistes presque quotidiennement, je sais que beaucoup ont le sentiment que la promotion de leur musique est une étape laborieuse, qui peut rapidement tourner au cauchemar : incompréhension, confusion, sentiment de ne pas être sa place, impression de forcer les choses, etc.

C'est une crainte tout à fait compréhensible.

La plupart d'entre eux se lancent dans la musique pour l'amour de cet art et n'imaginent pas une seule seconde qu'ils devront devenir de vrais entrepreneurs à la tête de leur business musical afin de faire entendre leur musique.

À ce titre, le marketing est une nécessité, une obligation, comme pour n’importe quel autre projet entrepreneurial classique.

Heureusement, n'importe qui peut apprendre à rendre le processus de promotion facile et même agréable.

Presque tout peut s'apprendre et il n'est pas nécessaire d'avoir un diplôme en fission nucléaire pour mettre en place un plan de promotion solide pour votre carrière.

Du moment que vous êtes prêt à apprendre les tenants et aboutissants de ce métier et que vous passez à l'action quand c'est nécessaire, après un certain temps, vendre votre musique devrait devenir une seconde nature pour vous.

Et qui sait, vous pourriez même commencer à trouver ça fun ;).

Après tout, comme on le verra plus tard, une part prédominante du marketing d’un projet vise à créer une relation forte avec ses fans et à interagir avec eux comme si c’était de véritables amis à vous.

Ainsi, une fois que l’on réalise que les fans sont les piliers d’une carrière, on commence à dédramatiser le marketing et à joindre l’utile à l’agréable.

2. Votre allié pour vous démarquer dans l’industrie

Comme on l’a vu en introduction, beaucoup de musiciens qui débutent ont l'impression que s'ils font de la musique de "qualité", alors ils se feront forcément remarquer.

En gros, pour eux, il suffit d'enregistrer un bon album, le diffuser à droite et à gauche et comme par magie leur musique commencera à se vendre d'elle-même, à faire le buzz et à générer une nouvelle source de revenus.

(… Vous ne voulez pas non plus la Légion d’Honneur, une étoile sur l’Hollywood Boulevard et une grande frite tant qu’on y est ?)

Bien que je puisse comprendre pourquoi certains pensent encore de cette manière, c'est tout simplement loin d'être vrai à l'heure actuelle.

Le talent ne suffit pas.

Quiconque a déjà essayé cette "tactique" miracle sait que cela ne mène nulle part. Si vous empruntez cette voie, tout ce qui se passe au final, c'est que vous ne faites aucune vente, ou bien très peu.

Et pour cause, être talentueux et faire connaître votre talent sont deux choses radicalement différentes.

Avant de passer vos journées entières à créer de la musique que vos futurs super fans vont écouter en boucle, il faut d'abord les amener... à savoir qui vous êtes !

Après tout, comment les gens sauront-ils que vous avez du talent si vous ne leur donnez pas l'opportunité de vous écouter en premier lieu ?

Comment obtenir le succès que vous pensez mériter si vous ne confrontez pas pleinement vos créations à la réalité du marché ?

Dans l'industrie musicale, le talent n'est pas une denrée rare. Mais l’attention de vos fans, elle, est limitée.

De nouveaux groupes et artistes se lancent chaque jour et redoublent d'efforts pour attirer l'attention de leurs fans potentiels.

C'est pour cette raison que vous devez convaincre un à un vos fans potentiels que votre musique vaut la peine d'être écoutée. Et cela passe par votre marketing musical, c'est-à-dire votre capacité à vous connecter à votre fanbase pour lui donner envie de vous suivre.

3. Un dialogue constant et engageant avec votre fan

Bien que de prime abord, certaines actions que vous entreprenez pour vendre votre musique n'impliquent qu'une interaction à sens unique (vous -> votre public), la réalité est que tout votre marketing est une conversation avec vos fans et que vous pouvez faire décoller vos résultats si vous encouragez le dialogue avec eux.

La pire des choses à faire est de leur envoyer une info et d'ignorer leurs réponses, leur intérêt et plus globalement leur existence.

Après tout, la chose la plus précieuse qu'ils puissent vous offrir est leur attention, comme on l’a vu dans le dernier point.

Mais il en va de même pour vous.

Vos fans veulent également avoir votre attention et contribuer à la conversation que vous avez initiée.

Et dans ce sens, un bon marketing musical vise à prendre à compte et à valoriser chacun de vos fans dans leur individualité.

Bien sûr, on ne peut pas être constamment derrière son écran à répondre à chaque commentaire (même si on aimerait), mais plus globalement créer une stratégie qui fasse la part belle à vos fans et à la relation fan-artiste vous aidera à faire croître votre projet beaucoup plus vite.

En les faisant participer activement à votre carrière musicale, vous créez des fans plus fidèles qui resteront plus longtemps avec vous. Quand vous leur parlez, vous leur donnez l'impression qu'ils font partie de cette aventure avec vous, et forcément en retour, ils s'investissent autant que possible de leur côté.

C'est pour cette raison qu'ils sont bien plus enclins à soutenir et à partager ce que vous faites.

Si en indé, vous vous contentez de l'approche "grosse maison de disque" qui vise à balancer vos actus et clips sur les réseaux sociaux en ignorant totalement les retours que vous pourriez avoir et à négliger le potentiel de votre fanbase, il est fort probable qu'ils finissent par être frustrés par le manque de proximité et de réciprocité dans cette relation fan-artiste.

À partir de là, dès lors qu'un autre musicien qui arrive à se connecter émotionnellement avec eux leur accorde plus d'attention, il est fort probable qu'ils passent à autre chose.

Certes, ça marche pour les majors qui pratiquent l'omniprésence médiatique et le culte du mystère, mais pour un artiste indépendant et émergent, il s'agit d'une stratégie quasi suicidaire.

Si vous ne mettez pas en place un dialogue avec votre fanbase, il vous sera infiniment plus difficile de bâtir votre carrière.

Faites donc le pari d’un marketing proche de votre public, plutôt que de vous inspirer des pop stars internationales, et vous verrez que tout semble bien plus logique et évident.

4. Un combat de tous les jours et non un outil éphémère

Sérieusement. Il est capital de prendre conscience du temps et des efforts que vous devez consacrer au quotidien à ce processus, même en dehors des périodes de « promo ».

La plupart des musiciens pensent que la promo commence quand ils sont sur le point de sortir un album ou single, et s’achève quand ils ont totalement épuisé leurs arguments commerciaux à ce sujet. C'est juste archi faux, en plus d'être dangereux.

La vente de votre projet musical est un processus continu et sans fin. Ce n’est pas un évènement ponctuel.

La commercialisation de votre musique devrait commencer dès que vous avez des productions d'assez bonne qualité à marketer et avant même d’envisager leur monétisation.

Bien sûr, l'intensité de promotion va dépendre grandement de ce que vous avez à promouvoir, de vos ambitions et de vos ressources.

Mais le marketing devrait surtout être un processus ininterrompu visant à proposer une expérience fluide et engageante à vos fans, peu importe quand ils vous découvrent, et aussi longtemps que vous êtes actif dans l’industrie.

5. Un jeu collectif… si vous en acceptez les règles

Bien que le marketing musical ne soit pas si difficile à appréhender une fois que vous en connaissez les ressorts, il requiert en période de lancement beaucoup de temps et d'énergie pour obtenir les meilleurs résultats possible.

Or, souvent, le fait de gérer tout son marketing tout seul (en DIY) peut entraîner des blocages, des ralentissements, de la frustration et peut-être même un burn-out.

La solution ? Faire participer ceux qui croient en vous au processus de promotion !

Il peut s'agir d'obtenir l'aide de vos fans ou de vos proches, de faire appel à une agence de comm’ ou un expert du domaine, ou encore de laisser un label s'occuper en grande partie de cet aspect des choses pour vous. (Bien qu'il soit vital que vous appreniez aussi à promouvoir votre musique de vous-même pour savoir si la personne qui vous accompagne prend bien les choses en main…)

Ce n'est probablement pas la meilleure des options que de tout faire tout seul en mode DIY une fois que vous savez exactement quoi faire et que votre projet décolle.

Ainsi, constituez votre équipe dès que votre stratégie commence à faire ses preuves et que vous savez dans quelle direction vous diriger.

Ceci étant dit, gardez bien en tête qu'au début personne ne vous aidera.

Eh oui. Quand vous êtes un nouveau musicien indépendant sur le marché, rares sont ceux à vouloir aider un projet qui démarre.

Mis à part vos amis et vos proches, les pros de la musique et les fans que vous pouvez avoir sont difficiles à convaincre et à motiver si tout le travail reste à faire.

Dans un premier temps, si vous souhaitez faire avancer les choses par vous-même, vous devez donc apprendre à promouvoir votre musique et à professionnaliser votre projet sans compter sur l’aide des autres.

Une fois que vous l'aurez fait et que vous aurez quelque chose de concret à montrer aux pros et à ceux qui vous suivent (concerts, passages média, actus, etc.), il deviendra alors beaucoup plus facile d'obtenir l'aide de ceux qui peuvent vous aider à emmener votre projet plus loin.

Conclusion

Voici donc cinq points cruciaux que vous devez intégrer au sujet du marketing de votre musique, si vous souhaitez que vos efforts de promotion ne soient plus vains.

Il est important de comprendre ces principes avant de commencer à mettre en œuvre n’importe quelle action marketing, car même les méthodes de promotion les plus puissantes perdront en impact si vous ne savez pas quand, pourquoi ou comment les utiliser.

A très vite,

Guillaume de MarketingMusical.fr

--

Voilà ! Si tu as aimé, si tu veux en savoir plus sur la promotion musicale pour les musiciens indés, Guilaume t'invite à télécharger des bonus gratuits sur cette page pour t'aider à promouvoir ton groupe en ligne et réussir le lancement de ton projet musical.

Ecrit par Marie Menini

3 commentaires

Merci beaucoup pour ce partage d’expérience !

La Team Aquarius 13 mars 2019

merci des conseils

weedy 14 février 2019

Bonjour Guillaume,

Je suis écrivain/parolier et je suis à la recherche de compositeurs, de chanteurs pour réaliser mon projet.
Est-ce que tu peux m’aider dans ce domaine ?

Cordialement à toi

Augustin Camilleri 14 février 2019

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés