Interview de Julien Delpy - Emergenza

Le 24 / 09 / 12

"Donner la possibilité aux artistes de jouer live sur des vraies scènes équipées"

Le tremplin Emergenza est incontestablement devenu au fil du temps un événement incontournable du paysage musical européen pour tous les groupes en développement. Il m'a donc semblé intéressant d'interviewer Julien Delpy, un des piliers d'Emergenza, pour lui donner l'occasion de faire comprendre la vision d'un tel festival, désormais implanté dans près de 30 pays.

 

Interview Julien Delpy Emergenza

crédit photo : Clear Prod - Emergenza

 

Bonjour Julien, peux tu te présenter pour les lecteurs de ConfliktArts ?

Julien Delpy, je suis directeur du festival Emergenza pour l'Europe de l'ouest et le Canada francophone. Entre mes groupes et Emergenza ça fait 15 ans que je bosse dans l'univers de la musique

 

Tu travailles donc pour le tremplin Emergenza, quelle est l'histoire de cet événement ?

En fait c'est né en Italie, à Rome il y a une grosse dizaine d'années. C'est la première ville européenne qui a été touchée par la fermeture des petites et moyennes salles de concerts en centre ville, rendant l'accès aux lieux de diffusion très complexe pour les artistes émergents. L'événement est né pour donner la possibilité à tous ces artistes de jouer live sur des vraies scènes équipées, d'abord en Italie puis dans le reste de l'Europe et désormais dans 28 pays.

 

Et désormais en terme de chiffres, Emergenza, c'est quoi ?

Nous en sommes à la 15ème édition, nous accueillons chaque année environ 800 groupes en France pour 250 concerts (respectivement 4000 / 1000 au niveau mondial) et avons découvert 58 groupes signés en label.

 

Quelles sont les conditions nécessaires pour pouvoir participer ?

Nous sommes ouverts aux groupes de tout style à partir du moment où ils jouent en live et qu'ils résident à moins de 150 Km de l'endroit où nous organisons les concerts.

 

Pour être totalement transparent, à combien s'élèvent les frais d'inscriptions pour chaque groupe ?

60 euros pour une première participation, 30 euros pour des groupes ou musiciens qui ont déjà participé.

 

Quelles sont les différentes phases du tremplin, comment se fait la sélection entre chaque étapes ?

Le tremplin se fait en 3 étapes locales d'abord, pour les 2 premières, le public sélectionne les groupes par un vote à main levées qui garantie la transparence pour tous les groupes, tandis qu'en finale régionale et nationale un jury pro et extérieur choisit les vainqueurs et remet les prix techniques.

 

Quels sont les lots pour les vainqueurs ?

Le vainqueur mondial remporte une tournée européenne et 6 semaines de studios.

2 vainqueur français sont envoyés tout frais payés pour participer à la Finale mondiale qui se fait dans le cadre du Taubertal Open air festival. Ils gagnent 10 jours de studio et un pressage de 1000 disques . On offre également 2 batteries, 40 cymbales Sabian, 10 amplis guitares et basse, 20 instruments aux meilleurs musiciens lors des finales partout en France.

 

Récemment dans une interview que nous lui avons accordé, le créateur du label punk Guerilla Asso a tenu des propos assez virulents sur Emergenza . Qu'aurais tu à lui répondre ?

D'abord je salue les initiatives qui permettent aux groupes de jouer et d'avancer et Guerilla Asso en fait partie. Je comprends son point de vue qui est totalement associatif et où y compris lui même ne souhaite (ne peut) pas se salarier. Maintenant nous avons fait un choix différent pour pouvoir mieux accompagner les groupes, sommes une entreprise, petite et pleine de passionnés mais avons des coûts de fonctionnement liés à nos bureaux, notre site, aux salaires qui sont incompressibles.

 

Pour la même somme qu'une répétition de 3 heures dans un studio nous organisons un concert dans une vraie salle de concert, louons les lieux, payons les techniciens, mettons un backline de qualité à disposition. Nous prenons tous les risques sans que les groupes n'en supportent aucun, ce qui est plutôt rare de nos jours, mieux, nous rémunérons les groupes au prorata du public qui les suit et les accompagnons sur d'autres projets s'ils en valent la peine. Nous avons par exemple deux personnes qui travaillent à plein temps sur le placement et le développement de nos groupes et désormais 61 festivals qui programment des groupes issus de notre pool (dont Sziget !).

 

Quel est selon toi la plus belle découverte artistique du tremplin Emergenza depuis sa création ?

Si je réponds perso, je dirais Royal Republic, un groupe suédois de rock un peu à la Hives qui tourne partout en Europe en ce moment et que nous avons été les premiers à faire jouer hors de Suède. Après pour le grand public ce serait les BB brunes mais ça me parle clairement moins.

 

Pour les groupes intéressés, comment et jusqu'à quand peuvent-ils s'inscrire ?

Ils peuvent s'inscrire jusqu'au 31 décembre sur notre site Emergenza.net !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés